Commentaire de Hermes
sur Le principe de Lucifer


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Hermes Hermes 27 février 2013 17:15

Bonjour Jérémy,

Il y a une énorme différence entre la « violence » de la nature et celle de l’homme : c’est la folie.

Incapable de gérer l’équilibre entre ses émotions et son intellect, il cherche à se rassurer par des « progrès » extérieurs, et n’assumant pas la réalité de l’impasse dans laquelle il s’engouffre, il sombre dans la folie par la haine ou l’orgueil, ce qui induit une violence qui n’a rien à voir avec celle de la nature.

Ne pas reconnaître cette caractéristique de l’homme peut ouvrir la porte à des dialectiques dangereuses qui justifient la violence par la « violence » de la nature... ou d’autres plus actuelles comme le transhumanisme qui justifient ainsi la négation de la nature, et nous préparent à une autre forme de folie et de violence sur la nature humaine.

Je ne pense pas que celà soit votre intention. Reconnaître la dualité en toutes choses est essentiel pour se libérer de cette dualité et de la souffrance, mais efficace seulement si on la reconnait à l’intérieur de soi et que celà sert de tremplin vers l’instant présent.

Bonne soirée.


Voir ce commentaire dans son contexte