Commentaire de tesla_droid84
sur Du #CNR à Stéphane #HESSEL : comment ILS tuent la Résistance…


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

tesla_droid84 28 février 2013 15:35

La résistance, elle est en train de se faire mais sans la plupart d’entre vous, trop occupé à se battre entre droite et gauche, à se traiter de facho, de complotiste...


Venez à l’UPR, nous somme un rassemblement de TOUT bord politique et nous avons déja le texte CNR 2.0 qui va meme plus loin que l’original. 

Nous venons d’etre rejoins par le colonel Chamagne 
Un mot rapide pour signaler l’arrivée à l’UPR, comme responsable des questions de défense, du colonel Régis Chamagne.

Voilà un ancien pilote de Mirage 2000, qui a rédigé un manuel de straégie aérienne, un républicain, qui opte pour l’UPR après avoir été tenté par le Front de gauche.

Son annonce est à lire sur cette page, je me permets juste d’en extraire une partie de la conclusion :

« J’ai découvert l’UPR par hasard.

C’est en visionnant les conférences de François Asselineau que j’ai entendu la théorie d’une Union européenne comme outil de la suprématie étasunienne. Compte tenu de mon parcours dans l’armée, il est symptomatique et affligeant que ce soit la première fois que j’aie entendu semblable décryptage de la situation. Pourtant, cette explication, très argumentée, a soudain mis du lien et donné de la cohérence à mes observations et réflexions antérieures.

Après quelques mois pour digérer cela, pour vérifier l’exactitude de certaines affirmations, et pour approfondir certains sujets, j’ai décidé d’adhérer à l’Union Populaire Républicaine – le seul parti de libération nationale - et d’y prendre des responsabilités en fonction de mes capacités.

Depuis lors, je constate avec bonheur que l’UPR rassemble des personnes venues vraiment de tous les horizons politiques. C’est un cas unique sur tout l’échiquier politique français et c’est une caractéristique qu’elle partage avec la Résistance française des années 1940 (et dont porte notamment témoignage le beau livre d’Henri Fresnay La nuit finira). »



Voir ce commentaire dans son contexte