Commentaire de olivier cabanel
sur L'école des ânes


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

olivier cabanel olivier cabanel 1er mars 2013 13:10

eau du robinet

ce qui est surprenant, c’est qu’ils se tirent une balle dans le pied, en mettant aux postes à responsabilité des personnes qui n’en ont pas les compétences.
merci de ton commentaire

Voir ce commentaire dans son contexte