Commentaire de Onecinikiou
sur Europe : la montée des extrêmes


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Onecinikiou 7 mars 2013 08:45

Et quand le patriote hongrois Orban tente de rendre les rênes de la souveraineté (condition de la démocratie) à son pays et à son peuple, en nationalisant par exemple la Banque centrale de Hongrie (ou plus exactement en tentant de le faire), il est aussi à classer parmi les néo-nazis je suppose ? Tartufferie gauchiste auxiliaire de l’oligarchie euro-mondialiste ! 

http://valentin.beziau-ump77.over-blog.com/article-hongrie-le-premier-ministre-viktor-orban-fidesz-nationalise-la-banque-centrale-hongroise-et-met-115897866.html

Scandale que voilà selon nos habituels techno-gestionnaires européens au service de la ploutocratie. Il n’est pas étonnant que les premiers à s’être insurgés soient la rédaction du quotidien italien La Repubblica, prétendument de gôche, qui est à l’Italie ce que le journal Libération-Rothschild est à la France. C’est dire !

En règle générale et dorénavant : vous entendez les mots (intégralement piégés) que sont « démocratie », « république », « progrès », « modernisme », « droit-de-l’homme », sortez votre flingue et tirez dans le tas.


Voir ce commentaire dans son contexte