Commentaire de exocet
sur Vie, mort et histoire posthume du Dr Arthur Marissal


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

exocet exocet 16 mars 2013 16:17

Bien difficile, d’enquêter sur cette période : il suffit de lire quelques livres de Boudard, par exemple, authentique résistant de la première heure.
Et là on comprend que les « résistants tardifs », surtout après 1942, année qui voit les alliés enfoncer partout les forces de l’axe, n’avaient pas tous de nobles idéaux.
Voire pour certains, d’anciens truands collaborateurs tortionnaires de la gestapo, qui trouvaient là en retournant discrètement leur veste, l’occasion de se refaire une virginité.

Il semblerait que la guerre permette aux assassins d’exprimer leur nature ; elle tue aussi, souvent, les gens les plus courageux, affame les faibles et les plus honnêtes, et voit s’engraisser les plus hypocrites....


Voir ce commentaire dans son contexte