Commentaire de Michel DROUET
sur Non au projet de loi ''acte III de la décentralisation''


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Michel DROUET Michel DROUET 30 mars 2013 18:39

Bonjour Chapoutier

« Ce projet de loi touche aux principes même de la démocratie, du droit des communes à s’associer et à se dissocier librement dans le cadre d’une intercommunalité librement consentie. »

Pour l’interco librement consentie, on repassera : c’est plutôt les égoïsmes locaux et les accointances politiques qui s’expriment en dehors de toute considération d’aménagement du territoire (mobilité par exemple).

En fait les intercos actuelles ne peuvent survivrent que parce que le Département les perfusent financièrement ce qui perpétue le système que je dénonce plus haut en y ajoutant les postes et prébendes que les intercos générent pour les élus cumulards.

La vraie démocratie consisterait à informer les citoyens sur le système et non à les embobiner par des discours qui ne servent que les politiques.

Alors, oui à la suppression du Département et non à l’interco « librement consentie », pas pour faire des économies mais pour revigorer la démocratie locale.

Pour le reste, je suis d’accord, le projet de loi est une vraie bouse. 

 

 


Voir ce commentaire dans son contexte