Commentaire de baldis30
sur Le Pont du Gard, un monument confisqué


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

baldis30 2 mai 2013 21:48

La situation est ubuesque , comme souvent en matière culturelle dans ce département , à peut-être une rare exception où une municipalité a fait quelques efforts d’intelligence.

D’abord je suis totalement d’accord avec le fait que le libre passage doit être respecté pôur les piétons donc accéder au pont du gard par les rives ne doit normalement pas poser de problèmles juridiques.

En fait le problème est complexe sur le plan de la circulation et du parking des autos et surtout des cars de touristes : ces derniers pour ne pas payer le stationnement déversent leurs touristes à quelques centaines de mètres et vont se garrer dans les communes voisines, avec encombrements , etc... etc... ...
Où passe l’argent qui aurait dû être dépensé pour le parking ? jusqu’à présent seule ressource pour les servitudes locales aménagées ...

Patrimoine certes mais entretenu par quel budget ? et sous quelle responsabilité ?
Là il y a un problème de droit administratif ...

 MAIS , car il y a un MAIS ce n’est que l’un des avatars de la politique culturelle dans le département ! Un grand chef - et pas n’importe qui, de quoi faire hurler de joie toute la galaxie musicale - s’intéresse de près pour que l’emplacement en face de la Maison Carrée redevienne ce qu’il fut , et dans le cadre d’un projet disons « citoyen ».... et bien au-delà vu la personnalité de ce chef .......
 
« un théâtre c’est la fin de la moralité de nos enfants »

 et on a construit face à la Maison Carrée ce que certains appelle« un garage » d’autres « une merde glauque », non que soit nécessaire des lieux d’échange de mise à disposition d’ouvrages ou de conférences mais le mépris local pour la culture est immense et se dissimule sous une apparence .

ici de l’extrême gauche à l’extrême droite le problème culturel est méprisé , alors pas la peine qu’on s’alarme d’une ânerie supplémentaire, c’est une donnée locale
 
 A côté de cela ( midi libre 28/04/13) titre dans ses pages intérieures
Tarascon « Une bonne santé insolente pour le théâtre municipal » ..... va falloir se méfier des enfants de Tarascon..... leur moralité c’est fini ....




Voir ce commentaire dans son contexte