Commentaire de Jean-Paul Foscarvel
sur (I) Moins d'Etat, Plus de responsabilité : Les réformes nécessaires


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Jean-Paul Foscarvel Jean-Paul Foscarvel 4 mai 2013 17:26

C’est-à-dire prôner la supprématie de l’intérêt particulier sur l’intérêt général.

Le pot de fer n’aura ainsi aucune limite pour écraser le pot de terre, ou le loup pour dévorer l’agneau.

Ce qui est terrible, c’est que ce qu’ont compris les siècles passés, qu’une civilisation est basée sur l’union des êtres dans un but, dans un intérêt commun, la période actuelle semble le renier, avec pour corrolaire la guerre de tous contre chacun et de chacun contre tous.

Pour le plus grand bien de l’oligarchie actuelle qui désire une puissance sans limite. Cette oligarchie a tellement peu de sens du bien commun qu’elle ressemble de plus en plus à la mafia, qu’elle devient un mafia dangereuse pour la survie de l’humanité tout entière. Mafia qui garde le caractére archaïque du clan et de la hiérarchie, mais se mondialise en faisant sauter toute barrière à son omnipotence.

Comme je l’ai écrit par ailleurs, ce liberalisme, voire ce libertarisme, n’est qu’un ploutocratisme.


Voir ce commentaire dans son contexte