Commentaire de Ricquet
sur « Ode à Priape », ou la Bourgogne libertine


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Ricquet Ricquet 16 mai 2013 14:30

« On ne voit que foutre couler :
Le beau Narcisse pâle et blême,
Brûlant de se foutre lui-même,
Meurt en tachant de s’enculer. »


J’ignorai le ’contortionisme’ de la bandaison : smiley
au repos oui, mais droit comme un i : non. smiley
Tout ça pour finir avec les cochons smiley
le cul serti d’une queue en tire bouchon. smiley

Voir ce commentaire dans son contexte