Commentaire de ffi
sur Quelle vision du monde à l'heure du Web ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

ffi ffi 29 mai 2013 21:07

Personnellement, c’est le concept même d’internet qui m’interroge.
net en anglais signifie « le filet » ou « les rets » (mot toujours pluriel).

Définition de « les rets » : Filet, ouvrage de corde, de fil, etc., noué par mailles et à jour, pour prendre du poisson, des oiseaux.
 
Autrement dit, le net est une sorte de maille pour attraper des pigeons...
C’est son rôle essentiel : nous capter tous et nous extraire de la localité.
 
Le mot qui a produit « les rets » est le mot latin « rete ».
Une variante de son acception signifie « piège ».

Un de ses dérivé est le mot rétiaire, qui désigne « le Gladiateur dont l’arme principale était un filet qu’il jetait sur l’adversaire, pour l’envelopper de manière à lui ôter l’usage de ses membres et les moyens de se défendre. »

C’est à se demander si l’armée américaine, en inventant l’internet, n’a pas en vérité fomenté la stratégie du rétiaire, concevant des « rets informatiques » comme un moyen d’empêcher les autres pays de se défendre, particulièrement en court-circuitant les corps constitués traditionnels qui étaient porteurs d’une information culturellement orientée, en y substituant une information américano-centrée.
 
L’analogie est plus subtile qu’il n’y parait, particulièrement si l’on suit l’analogie organique des nations : une nation peut être vue comme un corps, dont le chef est la tête, et dont les organes sont les membres. L’analogie est fascinante : Le rétiaire jette un filet sur l’adversaire pour lui ôter les usages de ses membres, comme l’armée américaine a jeté internet sur les nations pour annihiler l’utilité de leurs organes constitutifs...
 
Chacun tend à se servir d’internet pour capturer des proies dans les mailles de ses rets.
C’est pour cela qu’y pullulent les site à base de « conscription », c’est-à-dire qui font appel au quidam pour incorporer du contenu et y accroître sa visibilité.
 
Le plus problématique, c’est wikipédia à mon goût, car elle tend au monopole de l’information.
Or, l’association wikipédia France n’est pas responsable du contenu.
Ce contenu appartient à la fondation wikimédia, qui est régie par la loi de Floride.

Wikipédia est fondée sur la conscription d’individus qui se livrent au pillage des propos d’autrui et de leur travail, puis l’incorporent sous la propriété de la Fondation Wikimédia.
 
Wikipédia France devrait être nationalisée, car elle est en situation de monopole de fait.


Voir ce commentaire dans son contexte