Commentaire de Gabriel
sur Coup d'état médiatique en Grèce


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Gabriel Gabriel 12 juin 2013 09:38

Danger, c’est le meilleur moyen pour avoir une révolution. Enlever la boite à vider les têtes et  la population va commencer par penser par elle-même et s’apercevoir de l’incompétence et la malhonnêteté de ses dirigeants et de ses banquiers. Quelle erreur stratégique, je pense qu’ils vont très vite rallumer les postes afin que le temps de cerveau disponible soit de nouveau capté pour y être manipulé, y répandre et l’envie la de consommer...


Voir ce commentaire dans son contexte