Commentaire de Daniel Roux
sur Le pantouflage, cause de la crise ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Daniel Roux Daniel Roux 12 juin 2013 17:38

J’ai tendance à être plus pessimiste que vous.

En 1789, il a fallu la conjonction de facteurs exceptionnels pour que ce déclenche le processus révolutionnaire.

Un état ruiné, de mauvaises récoltes pendant plusieurs années, des spéculateurs, des ministres voleurs, des princes qui complotaient méchamment contre le trône et répandaient les rumeurs les plus grossières, une bourgeoisie éduquée qui ne supportait plus d’être la vache à lait de l’aristocratie, des tentatives imbéciles de la noblesse pour accroitre ses privilèges et surtout un roi qui refusa de faire tirer sur les émeutiers et de pendre les meneurs.

Aujourd’hui, 80% des français sont contents de leur sort et ne veulent pas voir les menaces qui s’accumulent sur leur avenir.


Voir ce commentaire dans son contexte