Commentaire de Pilou Camomille
sur Le pantouflage, cause de la crise ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Fifi Brind_acier Pilou Camomille 12 juin 2013 18:44

Que de confusions...

Les Hauts fonctionnaires, comme tous les fonctionnaires, sont au service du Ministre et du Chef d’Etat du moment, ils font ce qu’on leur dit de faire.

Il faut n’avoir aucune connaissance de la fonction publique pour fantasmer qu’ils décident de quoi que ce soit à la place du Ministre de tutelle...

Par contre, toute leur carrière, leur avancement, leurs mutations, sont liées, comme tous les fonctionnaires, à la docilité avec laquelle ils soutiennent les initiatives des Ministres du moment... , les Ministres passent, les fonctionnaires restent.

Certains abandonnent leur postes pour aller ’gagner plus« dans le privé.
L’exemple le plus gênant est celui des Inspecteurs des impôts, dont les études sont payées par le contribuable, qui apprennent toutes les ficelles pour traquer les contribuables tricheurs, et qui vont ensuite dans le privé faire de »l’optimisation fiscale« pour aider les entreprises à payer moins d’impôts. C’est sans doute cela que vous appelez »pantouflage" ?

Mais ce n’est pas très différent des médecins, dont les longues études sont aussi payées par les contribuables et qui vissent leur plaque de médecin privé à la sortie de la Fac de médecine.
Mais là, bizarrement, personne ne dit rien. Cahuzac n’était pas chirurgien ?

Mais peut-on empêcher un fonctionnaire de démissionner ? Je ne vois pas bien comment ?
Un fonctionnaire est sous contrat avec l’Etat, il peut casser ce contrat.

On pourrait par contre, avoir une fiscalité qui n’ait pas de failles à utiliser, comme les paradis fiscaux ou les niches fiscales... .

Cela ne dépend pas des fonctionnaires, mais des lois, que les Politiques, français, européens, et mondiaux ne promulguent pas... C’est à eux qu’il faut poser la question.

Pour autant, ils ne sont pas neutres, je parle des Hauts fonctionnaires, puisque c’est le sujet.
Ils sont dans le meilleur endroit qu’il soit pour observer le fonctionnement de l’ Etat au plus haut niveau. Et qu’observent -ils ?

Que depuis les Traités européens, les Gouvernements ne décident plus de rien d’important pour l’intérêt général.

Qu’ils n’ont pas pu s’opposer à l’ achat d’ Arcelor par Mittal, à cause de l’article 63 du TFUE qui impose la libre circulation des capitaux et des marchandises.

Qu’ils ne peuvent plus faire un contrôle des capitaux pour empêcher les délocalisations.

Qu’ils ne peuvent plus empêcher les fonds de pension d’acheter, et de siphonner, les entreprises françaises. Ni empêcher le Qatar d’acheter ce que bon lui semble.

Qu’ils ne peuvent plus assurer par la Banque de France des emprunts à l’ Etat et aux Collectivités locales à taux 0%, à cause de l’article 123 du TFUE... etc.

Alors, ils ont le choix, se taire, fermer les yeux, s’occuper de leur carrière, aller dans le privé.

Ou faire un rapport incendiaire à Sarkozy sur l’avenir de l’euro, comme l’a fait Asselineau, Inspecteur des Finances, ce qui a eu pour effet immédiat de voir son service dissout et sa mise au placard immédiate.

C’est ce qui l’a décidé à créer l’ Union du Peuple pour la République afin de pouvoir expliquer aux Français le dessous des cartes, pourquoi les entreprises ferment, les paysans se suicident, les chômage n’arrête pas de monter, et la dette de prospérer.

Mais des hauts fonctionnaires qui ont des c......s, vous avez raison, ne sont pas légion, et rares ont été ceux qui l’ont suivi. Ils l’ont même lourdement découragé.

Ils préfèrent assurer leur carrière que d’expliquer aux Français au journal de 20 heures, qu’avec les Traités européens, ils ne contrôlent plus rien, que l’ Etat ne peut plus rien pour eux, ni pour l’emploi, ni pour les services publics, ni pour les acquis du CNR et qu’ils doivent se faire une raison.


Voir ce commentaire dans son contexte