Commentaire de Daniel Roux
sur Le pantouflage, cause de la crise ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Daniel Roux Daniel Roux 13 juin 2013 09:15

Si les gens savaient ce qui se passe réellement dans les sphères du pouvoir au moment où cela se passe, je crois qu’ils ne pourraient pas le supporter.

Le problème est que l’on n’apprend la vérité que des années plus tard sur quelques affaires parmis des centaines étouffées au nom de la raison d’état ou d’une réputation à sauver.

Par exemple, lorsque le Conseil Constitutionnel à rejeter les comptes de campagne de Cheminade tout en acceptant ceux de Chirac qu’il aurait dû rejeter, les membres de cette vénérable institution, Dumas en tête, ont commis une forfaiture.

En permettant à Chirac de tricher et de gouverner, ils minent la démocratie et font le lit du sarkozysme qui nous a conduit là où nous sommes avec en prime, 800 milliards d’euros de déficit budgétaire.


Voir ce commentaire dans son contexte