Commentaire de marco1960
sur Le pantouflage, cause de la crise ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

marco1960 14 juin 2013 09:53

D’ailleurs l’affaire CAHUZAC image tout à fait ce système !

VOUS, NOUS, EUX, avons acheté du matériel médical dont la facture a été gonflée et dont la différence est allée alimenter le compte privé de ce monsieur. Or dernier a bien utilisé les leviers inhérents à son poste financé PAR LE CONTRIBUABLE, lequel relevait d’un ministère ? Donc d’une fonction PU-BLI-QUE non ?
Pour ma part j’aurais tendance à accepter ce genre de chose dans les milieux privés dans la mesure où, encore une fois, c’est le client final qui ’’A LE CHOIX’’, en revanche dans les marché publics, je condamne fortement. 
DE GAULLE payait son carburant, ses timbres... C’est donc bien un système qui a perverti l’individu, et c’est CE SYSTEME qu’il faut changer. Pas les hommes.
Avouez de façon plus générale qu’il est plus facile de ’’jouer’’ avec l’argent des autres qu’avec le sien...
Même si mon parcours m’a emmené sur des chemins sinueux, qui m’ont aveuglé, voire grisé, il n’est jamais trop tard pour se confesser et je revendique haut et fort ce gigantesque réseau de profit personnel qui s’est installé dans les couloirs de nos institutions publiques, à tous les niveaux, et plus on monte, plus énormes sont les profits.
Et à l’heure où nous devrions retrouver une certaine ’’blancheur’’ ainsi qu’une grande lucidité pour axer les réflexions sur une recherche de solutions efficaces afin de conserver un espoir de ’’mieux vivre’’, je perçois plutôt cette devise qui consiste à se dire (dans un oubli total d’altruisme et donc de non respect républicain) " après moi la tempête, j’y suis alors j’en profite, je prends pendant que je peux, et tant pis pour demain, tant pis pour les autres’’
Malheureusement je pense qu’on en est là !

Voir ce commentaire dans son contexte