Commentaire de njama
sur Pas de garderies dans les écoles


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

njama njama 15 juin 2013 13:37

Le gouvernement doit revoir sa copie

Il doit surtout foutre son projet d’aménagement des rythmes scolaires dans la poubelle ... tant il est inapplicable sur le terrain ...

Grosso modo pour réduire le temps scolaire on préconise 3 heures hebdomadaires d’activités périscolaires :
soit 4 fois 3/4 h , multiplié par [le nombre de classes dans l’école X 2 *]
* car le taux d’encadrement n’est pas le même pour un enseignant qui peut être seul pour 30 élèves et plus, que pour les animateurs.

Autre GROS problème, puisque les classes seront réparties en 2 groupes (question taux d’encadrement), bien évidemment les locaux seront insuffisants ...
il faudra pousser les murs, pour pouvoir permettre aux chères petites têtes blondes de pouvoir profiter de ces activités péri-éducatives ...

Rappelons que ces activités péri-éducatives sont facultatives. Faudra-t-il gérer deux sorties d’école, une à 15 h 45 une autre à 16 h30 ? ou deux entrées, une à 8 h30, l’autre à 9 h 15 pour ceux qui ne suivent pas ces activités ? Qui va les gérer ?
Et comment fait-on pour les bus scolaires ? 2 horaires ?

Donc, dans l’hypothèse où tous les enfants de l’école suivraient par miracle ces activités, il faudrait « recruter » deux fois plus d’animateurs que de classes dans l’école, pour un temps de travail de 3/4 heure / jour

ah, ah génial le job !!! génial le salaire ... pour peu que que l’on est des kms à faire en voiture pour aller bosser, j’vous dis pas, ces animateurs vont y être de leur poche.
Profil de recrutement, faut pas espérer que ça vole haut forcément pour 3/4 h par jour x4 /semaine, et pas toute l’année, puisqu’il y a des vacances.

Question recrutement, bon courage aux mairies !!!!!!!! car ce ne sont pas les directeurs (sauf écoles privées) qui vont recruter, faire les offres d’emploi (par niveau, par compétences différenciées histoire que les gamins ne se tapent pas les mêmes activités périscolaires pendant toute leur scolarité maternelle primaire), rédiger les contrats de travail définissant les horaires , et gérer ce personnel (paies ... ) ... qui risque de vous lâcher du jour au lendemain vu les salaires de misère qu’il va produire ...

Sachant qu’il y a quelques 53.000 écoles du 1° degré en France ... on peut imaginer le recrutement qu’il faudrait effectuer  !
Vu le job, je doute très fort qu’il y ait beaucoup de candidats ...

Et combien faut-il recruter de personnes ??? sans connaître d’avance le nombre d’enfants qui suivront ces activités ? Imaginons une petite ville simple avec 4 écoles publiques, 40 classes. un recrutement entre 40 et 80 personnes suivant le taux de participation accepté par les familles ...

« Non, les familles ne sont pas obligées d’inscrire leurs enfants à ces activités. Celles-ci sont facultatives, mais chaque enfant doit avoir la possibilité d’en bénéficier. » (Source Educ Gouv)

(note : dans le privé, comme les familles payent déjà suffisamment entre la scolarité mensuelle, la location de livres, la cantine - + chère que dans le public - les quelques sorties annuelles, parfois pour 2 ou 3 enfants dans l’école, je ne crois pas que cette alléchante offre du ministère qui plombera encore plus leur porte-monnaie aura bcp de succès)

Non mais franchement, ils réfléchissent dans les ministères ?
Bref, c’est un vrai bordel cette réforme ...


Voir ce commentaire dans son contexte