Commentaire de bartneski
sur Nouvel ordre mondial... Et alors ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Brice Bartneski bartneski 22 juillet 2013 12:41

Ah ben quand même !!! Je me demandais quand cela arriverai que l’un d’entre vous me jetterai au visage les preuves irrévocables de la réalisation d’un nouvel ordre mondial judeo machin chose...
Pas étonnant que vous deveniez parano en écoutant et en croyant ce vieux grigou de lepen. Il est malin JM. C’est le plus grand opportuniste de la 5ème. Il n’a pas son égal pour surfer sur les peurs et les croyances de la populace pour récupérer des bulletins de vote qui lui payent son confort depuis une quarantaine d’années. C’est le plus grand profiteur, avec Chirac, du système.
Non mais sérieusement, si lepen était né en amérique du sud il y a 5000 ans, il serait un sorcier en haut de la pyramide encourageant les sacrifices humains pour contenter les dieux. Vous croyez réellement à ces bêtises ? Il y en a même qui pensent que 1789 était programmée ainsi que le nazisme dans le seul but de construire un gouvernement mondial... et puis quoi encore ? Jésus était-il mondialiste ? Pourquoi pas après tout. Comment peut-on croire à de telles inepties. Il existerait une organisation secrète depuis des centaines d’années qui œuvre dans ce sens ? Mais oui bien sûr. Et roswell dans tout ça ? C’était programmé aussi ? Oh mon dieu, notre histoire est écrite et rien ne changera ? Nous serons obligés de nous mélanger aux noirs, aux jaunes, aux gris, aux rouges, aux petits, aux grands, aux gros, aux maigres et tout et tout ? On nous obligera à nous métisser ? Les chinois aussi ? Oulala, ça fait peur tout ça dis donc. Vite Marine ! Faut qu’elle nous sorte de là. Heureusement qu’elle empêchera tout ça à elle toute seule. MDR. Vous êtes ridicules. Lepen, Soral et Dieudonné se foutent bien de vous. Ce qui compte pour eux, c’est la monnaie qu’ils engrangent en vous racontant des histoires à dormir debout. Plus c’est gros, plus ça passe... Je reconnais qu’ils sont très forts dans le genre. Enfoirés ! comme disait le rital.


Voir ce commentaire dans son contexte