Commentaire de jack mandon
sur Ballade en quête de liberté


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

jack mandon jack mandon 31 juillet 2013 14:38

Tiens, la teigne à l’humour unilatéral.

Selena amorce innocemment la pompe,
Cevennevive, de bonne foi ajoute une couche,
Mandon entre dans le jeu, comme on met les pieds dans le plat.
et « Zorro est arrivé » pour dénoncer le mercantilisme ambiant.

L’argent serait le noeud gordien de cette vengeresse créature  ?

Et le besoin d’exister ? celui de jouer ? qu’en faites vous ?


Voir ce commentaire dans son contexte