Commentaire de jack mandon
sur Ballade en quête de liberté


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

jack mandon jack mandon 31 juillet 2013 17:04

Gaijin,

Je ne connaissais pas cette citation, même si j’ai toujours pensé
qu’il incarne parfaitement l’homme de la Mancha
C’était l’expression la plus pure de son moi profond,
de son moi tout cours d’ailleurs.
Malheur à qui peut préférer le verbe être au verbe avoir, je sais son désespoir.
C’est intéressant de souligner ce qui peut résulter de ces deux
pulsions, l’être et l’avoir qui ont tellement de difficultés à s’articuler
harmonieusement
« Je vis de mon désir de vivre »,

Un chevalier moderne, Jacques Brel, en rupture de ban avec une société qui l’étouffe,

le poète rejoindra le mythe pour entrer avec lui dans la légende.

Comme le héros, il connaîtra la gloire et la désillusion, il affrontera les dangers et les impondérables, les espaces et les continents, connaîtra l’amour, la noblesse et la vocation pour pénétrer dans l’éternité de son histoire car les héros sont éternels.

La Quête

Rêver un impossible rêve

Porter le chagrin des départs

Brûler d’une possible fièvre

Partir où personne ne part

Aimer jusqu’à la déchirure

Aimer, même trop, même mal,

Tenter, sans force et sans armure,

D’atteindre l’inaccessible étoile

Telle est ma quête,

Suivre l’étoile...

 


Voir ce commentaire dans son contexte