Commentaire de jack mandon
sur Ballade en quête de liberté


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

jack mandon jack mandon 1er août 2013 15:05

Gaijin,

J’aimerais pouvoir tutoyer les gens que j’aime bien.
Il existe tellement de peur dans ce canard.
Habitué à travailler des disciplines américaines,
comme la transpersonnelle par exemple,
Dans ce contexte de camouflage, je me sens
comme un naturiste en slip.


Voir ce commentaire dans son contexte