Commentaire de télé ton destin
sur Ballade en quête de liberté


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

télé ton destin télé ton destin 1er août 2013 17:51

Bonjour Jack,

ils ont tous joué le jeu, vous y compris, et quelque chose me dit que ce n’est pas finit,
votre « ruban de Moëbius » prend des allures de mouvement perpétuel...

« Un article, c’est laborieux pour moi, sur mon vélo, dans la montagne,
les mots viennent, le titre...sans cesse modifié, l’entrée en matière.
Quant au développement du texte, comme le pense Gollum, dans tous
les sens. C’est un besoin sans attente
. »

Ayant lu et relu l’article ainsi que l’ensemble des échanges,
je confirme votre sang froid et un recul certain,
face au commentaires qui prirent parfois une forme de diatribe
s’éloignant du sujet initial à maintes reprises.

Pour avoir souhaité « échange » et « partage »
on peut dire que vous avez été gâté et peu épargné.

L’aspect le plus intéressant de tous ceux-ci concernait la vision du rêve, plus ou moins partagé suivant les protagonistes.

 Tentative (infructueuse) de bilan :

 - 65 % de désaccord (ou 35 d’avis complice)

- une petite vingtaine de participants.

- 264 commentaires dont près d’une centaine de votre part.

(c’est dire si vous tenez à l’échange).

- une trentaine (en moyenne) pour les plus tenants à la conviction de leurs idées.

(et des idées exellentes parfois, délicates pour d’autres)

- 5 (toujours en moyenne) pour ceux qui postent et puis s’en vont

(la télé y compris) sur d’autre article où reprendre leur vie.

- un flot d’information incontestablement enrichissant si l’on fait le tri.

- ………………………………................................................................

 

Je m’arrêterai là, la délation et autres comptes d’apothicaires c’est pour la vrai télé et les médias de pacotilles.

 En conclusion (et tant pis, ou mieux, pour ceux qui jugeront) voilà quasiment les deux phrases qui me semblent les plus représentatives de tout ce débat :

 « Je n’ai pas en revanche de muraille, de protection, la preuve,
je suis le seul de la bande qui dévoile son identité quasi complètement
 ».

 A bientôt sur votre prochain article (je l’espère) ou ici, si le mouvement (ruban) se poursuit.


Voir ce commentaire dans son contexte