Commentaire de SANDRO FERRETTI
sur Stromae, le minable formidable


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Sandro Ferretti SANDRO FERRETTI 13 août 2013 21:57

Asinus, on ne se parle plus souvent, mais pour vous , ce sera toujours cadeau, parce que ça vient de loin, une histoire de 7.62 Nato et de 38 SP ++ semi-chemisée.

@Caracole : vous avez sans doute raison, mais je suis pas sûr que Stromae fasse aujourd’hui du rap, ni qu’il s’en revendique. Vous entendrez d’ailleurs une surprise sur le dernier album, avec orchestration de musique classique et violons sur un morceau déroutant. Dérouter, c’est le job de Stromae.

Bon, ca va comme ça, je ferme le bar, je ramasse les verres d’amaretti sur le comptoir, et je suis déjà dans ma Fiat 500, un bras à la portière. Comme je le disais à PhilVitte (qui souvent pige vite), j’ai du respect pour les grands allongés, c’est juste qu’il faut faire avec les vivants.


Voir ce commentaire dans son contexte