Commentaire de Julie
sur Effets du vaccin ROR : des parents en détresse jettent une bouteille à la mer


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Julie Julie 15 août 2013 11:40

« Vous savez donc que le toxine parcourt quelques centimètres par jour le long des axones. »

Si vous le savez aussi, comment expliquez-vous le tétanos généralisé débutant par la machoire, peu importe le site de la plaie ? Comment expliquez-vous le transport de la toxine jusqu’à la terminaison des nerfs moteurs de la machoire, sans passer par la circulation générale ?

« Quand à la voie sanguine, si elle existait, il n’y aurait aucune raison qu’elle ne donne pas lieu à la formation d’anticorps spécifiques : leur absence exprime clairement que le système immunitaire ne rencontre pas la toxine, même en petite quantité : le vaccin lui-même n’est pas si riche que ça en anatoxine, et provoque cependant l’apparition d’anticorps. De plus, le système immunitaire est extrêmement réactif et rapide, grâce au ciel. »

Vous tournez en rond pour faire semblant de ne pas comprendre. La toxine est terriblement toxique, un des plus toxiques qui soient (si pas la plus toxique connue...). On devient malade sans que le système immunitaire ait remarqué quoi que ce soit. Les doses d’anatoxine présentes dans le vaccin n’ont rien à voir avec les doses en jeu en cas d’infection naturelle.

la dose létale de toxine est de l’ordre du nanogramme par kg de poids (une aiguille dans un botte de foin). Par contre, un vaccin contient 20-40 UI d’anatoxines, bien assez pour développer des anticorps, comme cela est constaté lors des tests sanguins.


Voir ce commentaire dans son contexte