Commentaire de njama
sur Du Biafra à la Syrie : MSF une ONG politique ? De la Propagande ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

njama njama 1er septembre 2013 18:00

MSF a été fondé en 1971 MDM en 1980, on ne le dira jamais assez pour bien marquer que l’un et l’autre s’ils ont des objectifs en apparence similaires, « secourir ... » ils divergent sur les moyens employés, comme sur l’éthique de leur mission. La frontière entre « l’éthique » et « l’idéologique » est parfois ténue ! 

Sur les divergences MSF / MDM ... l’ancien président de MSF Rony Brauman n’hésite pas à l’occasion à tirer à boulets rouges sur Kouchner, BHL, Glucksmann ... indirectement MDM
 
Grégoire Lyon : Entretien avec Rony Brauman *
(Paris, mercredi 13 juin 2007)
 * professeur à l’Institut de Sciences Politiques de Paris et ancien président de l’ONG Médecins Sans Frontières dont il reste un conseiller. MSF s’oppose depuis longtemps à Médecins du Monde et au collectif Urgence Darfour/Save the Darfour - ONG qui militent pour un interventionnisme que les acteurs sur le terrain dénoncent comme susceptible de provoquer des dommages collatéraux considérables. G.L.
 
3 - La récupération idéologique de la guerre du Darfour
 
GL : Que pensez-vous des initiatives du collectif Urgence Darfour et de B. Kouchner ?
 
Rony Brauman : Je pense que c’est une fabrication propagandiste. C’est de la « Com », c’est de la dénonciation de crimes qui ont été commis bien avant qu’ils commencent à en parler. Le collectif Darfour est né deux ans et demi après la fin de première phase de cette guerre. Mais il a fait comme si, depuis le début de cette guerre, le régime de violence était resté inchangé et que l’on en était toujours à 10.000 morts par mois, et qu’on assistait au « premier génocide du 21e siècle » - ce qui est la formule consacrée par le collectif Darfour, dont Bernard-Henri Lévy est l’un des porte-parole les plus médiatiques, parce que ce que dit BHL est plus entendu que ce que disent les autres.
 
Pour moi c’est de la pure propagande, et une propagande qui s’inscrit dans une démarche idéologique qui est celle des néoconservateurs américains. Leur idée, c’est de mobiliser les forces de la démocratie contre « l’islamo-fascisme » en marche - je mets islamo-fascisme entre guillemets.
 
Khartoum étant une capitale islamiste, elle est de facto prise pour tête d’affiche de « l’islamo-fascisme », et il faut donc lui livrer un combat sans merci. On voit bien que les Darfouriens ne sont là-dedans qu’un prétexte, un pion dans le jeu propagandiste beaucoup plus vaste.
 
Et d’ailleurs on retrouve au sein du collectif Darfour des gens comme Jacky Mamou [3], François Zimeray, André Glucksmann, Pascal Bruckner, Bernard-Henri Lévy, Bernard Kouchner, qui étaient tous des soutiens actifs déclarés - ça au moins ils avaient l’honnêteté de le déclarer, de la guerre d’Irak, et donc de la politique de G.W Bush, en 2003. Un soutien aux néoconservateurs sur lesquels d’ailleurs ils ne sont jamais revenus. Et l’effroyable mortalité consécutive à cette invasion ne semble pas du tout les troubler.
 Les morts en Iraks semblent tout à fait subalternes. On ne les compte pas, on ne s’indigne pas, on ne dévoile pas de grands secrets, on laisse ça comme ça. Du moment que le train de la « démocratie » est en train de rouler en Irak, les dégâts qu’il fait sont de peu d’importance. La guerre à l’islamo-facisme elle ; elle compte, c’est ça qui, pour eux, est l’essentiel.
 
[3] Jacky Mamou est président de Médecins du Monde, ONG fondé par B. Kouchner à la suit d’un désaccord avec MSF
http://kaempfer.free.fr/Pages/texteshtm/lyon-brauman.htm

Ceci dit, paradoxe ? ... si Rony Brauman, ex MSF, n’est pas interventionniste (ou pas tant ou de la même manière que MDM), il vient de déclarer ... avant même que les inspecteurs de l’ONU aient fini leurs enquêtes en Syrie :

L’intervention ne sera-t-elle que symbolique ?
Je crois qu’on ne peut en attendre raisonnablement plus, mais les symboles ont leur importance en politique.
Rony Brauman : "Les frappes ciblées s’imposent car Al-Assad a franchi un palier symbolique"
LE MONDE | 29.08.2013 ICI

Quelques bombes supplémentaires ... à des populations qui n’ont rien demandé ... pour avoir accès aux civils ?

Voir ce commentaire dans son contexte