Commentaire de njama
sur Du Biafra à la Syrie : MSF une ONG politique ? De la Propagande ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

njama njama 2 septembre 2013 11:21

Merci Sam pour cette longue réponse.
Il est vrai que le distinguo MSF / MDM apparaît nettement dans certains faits, mais cette différence entre MSF / MDM n’est pas toujours clairement lisible.

Comme ici dans cet article (de propagande) du nouvelobs.com du 28-02-2012 qui met sous les feux de la rampe médiatique Jacques Bérès !
 « Je suis un dinosaure de l’humanitaire », confie le co-fondateur de Médecins sans frontières et Médecins du Monde, de retour de Homs.« 

Les journalistes reprennent d’ailleurs cette rhétorique, ou ce logos si atypique et si caricatural de »l’humanitaire« , ce « J’ai vu l’enfer »

 »PORTRAIT. Jacques Bérès : un médecin dans l’enfer syrien« 

Dans le corps de l’article du nouvelobs.com, on retrouve d’ailleurs de quoi confirmer les propos de Silvia Cattori qui n’ont rien »d’allégations« jetées en l’air ...

 »On ne voulait envoyer personne dans cet enfer et encore moins quelqu’un qu’on aime comme Jacques. Mais il nous a harcelé, il a réussi à nous convaincre, alors on lui a signé un ordre de mission« , confie le président de l’Union des associations musulmanes de Seine-Saint-Denis M’hammed Henniche. Jacques n’est pas du genre à se laisser dissuader », confirme Bernard Schalscha, secrétaire général de France-Syrie démocratie et également signataire de l’ordre de mission.« 

(*) Extraits de l’échange entre Silvia Cattori et M’hammed Henniche (cité + haut) :

 »Ce que répond ci-dessous, le 27 mai 2012 M’hammed Henniche, président de l’UAM93, (Union des Associations musulmanes de Seine-Saint-Denis), à la journaliste Silvia Cattori fait apparaitre que la mission de Jacques Bérès, en février 2012 à Homs, avait été organisée et financée par l’UAM-93 et l’association France Syrie Démocratie en Syrie. Et que Jacques Bérès devait en retour toucher les médias sur fond humanitaire de manière à propager la propagande de l’ASL.« 

C’est bien connu, l’enfer, c’est les autres ... comme écrivait Sartre. Quoi de meilleur pour alimenter une rhétorique manichéenne, nous agissons contre les méchants ...

Si les médias sont (je crois) en grande partie complices et responsables de cette confusion entre MSF et MDM, les sécessionnistes de MSF (Kouchner, Bérès, ... ) fondateurs de MDM ne les contredisent jamais d’être encore présentés associés (historiquement) à MSF, alors que la rupture est consommée depuis mars 1980. Pourquoi au fond refuser ce vieux prestige de cet aura des »french doctors" sauveurs de l’humanité installée dans la population, si l’image de MSF peut servir la cause (interventionniste ou interven-sioniste) de MDM ...

Il serait largement temps que cette situation soit nettement clarifiée.


Voir ce commentaire dans son contexte