Commentaire de jack mandon
sur Guerre et paix


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

jack mandon jack mandon 3 septembre 2013 17:07

Les hommes politiques et les médias d’une époque, et cela hélas,
dans tous les pays faisait du nombrilisme en désignant du doigt
le voisin. D’ailleurs, il y a quelques décennies certains villages
de France en étaient encore à la guerre des boutons façon adultes,
c’est à dire raz du bonnet.

L’antigermanisme (anti-germanisme, germanophobie, anti-allemand) est l’attitude d’hostilité envers l’Allemagne et les Allemands qui s’est développée particulièrement en France au XIXe siècle.

Ce sentiment connaît un essor particulier sous la Troisième République et est accentué par l’occupation du territoire français par les troupes allemandes.

Ici un regard sur l’Europe trouve toute sa saveur de paix.


Voir ce commentaire dans son contexte