Commentaire de jack mandon
sur Raison gardez pour négocier !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

jack mandon jack mandon 8 septembre 2013 07:25

Bien vu cette information sur l’arbalète Gaijin,

C’est à dire qu’en la matière, il faut actualiser, mais pour la vie humaine,
il faut sublimer. Le respect de la vie depuis la petite enfance.
La guerre est à la fois naturelle quand elle est animale,
de religion quant elle est sectaire, stratégique quand elle est financière,
aveugle quand elle est virtuelle et pathologique.
De l’animalité à la pathologie elle est le fruit de l’émotion et de l’égarement .

Conclusion hâtive, il faut arrêter le soldat hollande.

En qualité de graphologue libre, je suis convaincu qu’il existe une analogie
entre le positionnement social d’un tapie et d’un hollande, la tête vient à enfler.
Pour le premier on a compris, pour le second, plus subtil, l’humoriste masque
la pathologie. Il condamnait la finance, maladroitement, en fait il la défend.
il condamnait sarkosy,, il l’imite en pire, même si ça parait difficile.
Non seulement il nous entraine dans une sale affaire angoissante, mais en plus,
il assomme ces cons de français avec des impôts, j’ai bien dit ces cons.
Car il faut être con ou malade pour avoir élu ce comique troupier. Au début, il m’amusait,
il avait de l’humour, j’ai même failli voter pour lui, maintenant il ne m’amuse plus.
Selon l’effet du portillon bien connu chez les médecins, deux agressions douloureuses
vous tombent dessus l’une après l’autre.
Ce sont deux composantes de la douleur qui vont emprunter des voies différentes, dans leur impact, pour se rendre jusqu’au cerveau : une voie plus récente (douleur rapide) et une voie plus ancienne (douleur lente). C’est aussi la composante rapide, par les fibres A-delta, qui permet à nos réflexes de retrait de se développer en quelques millisecondes, lorsque l’on marche sur un clou par exemple.
C’est à dire que pour être plus trivial et plus clair, vous prenez un coup sur la tête
la douleur est intense, dans l’instant qui suit vous vous fracturez un bras, alors vous
occultez votre mal de tête et vous focalisez sur la douleur du bras.
 Voici la théorie du portillon utilisée par les futés du gouvernement.
J’ai entendu, dans son entourage de lèche cul qu’Assad était fou !
Non Bachar est simplement un dictateur comme on en trouve dans les pays arabes.
Ceux qui sont fous, ou en partie fous, ce sont les gens qui confondent le Mali
un désert de ruine, avec la termitière syro-russo-irano-chinoise. Oblabla a préféré
consulter son congrès...il commence a comprendre qu’il est allé un peu loin.
Alors le coq gaulois avec son arrogance ridicule et meurtrière ça suffit.
De toute façon nous ne sommes plus au temps des guerres de religions,
tout au moins en Europe. Laissez le temps aux arabes de comprendre.
De quel droit on se permet de juger, dénoncer, châtier...ne vous étonnez pas
bande d’ignorants que vous donnez des idées aux terroristes en herbes
qui foutent la merde à Marseille et dans les banlieues.
Pendant que des gens créatifs et humains construisent le monde vous passez
votre temps à le détruire dans le vent de la consommation, de la croissance,
de la finance et de la guerre. Dégagez salopards ou faites travailler votre tête
dans le sens de la vie qui est aux antipodes de votre course folle.
Et les écolos qui partagent votre connerie préfèrent vous suivre plutôt que
déclarer la guerre à Monsantos, un des plus grands criminels de l’histoire.
Vraiment vous n’êtes qu’une bande de criminels...car vous n’êtes pas idiots.
Votre gout immodéré pour le pouvoir dégrade vos neurones,
Il ne faut pas laisser jouer les intellectuels avec des allumettes.
La France existe, mais les français, où sont-ils.

C’est le moment de descendre dans la rue de manifester pour une bonne raison.


Voir ce commentaire dans son contexte