Commentaire de Furax
sur Destins d'étoiles,


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Furax Furax 6 octobre 2013 14:17

@Bon dimanche Gollum !  smiley
Je n’arrive pas à retrouver une citation de Castaneda, sur le « chemin ». Mais il dit en gros qu’il faut les essayer tous (les chemins) et garder « ceux qui ont un coeur’ ».
@Bonjour Jack
Très belle prose, c’est votre excellent habitude.
Je ne connais ni l’ivresse du navigateur ni celle de l’alpiniste, mais j’ai eu la chance énorme de connaître l’expérience du désert. Et, là, je vous assure, on est très loin de l’ivresse du pouvoir, de l’ambition, du plaisir, et de la joie procurée par la révélation de sa propre puissance.
Ecrasement, humilité extrême. Il n’est pas étonnant que des bédouins aient enfanté la religion de la soumission. Vous vous sentez à peu près aussi puissant qu’une fourmi qui traverserait une enclume au moment ou le forgeron lève son marteau. Mais, étrangement, lorsque vous vous éloignez du désert, un seul désir vous hante : y revenir !


Voir ce commentaire dans son contexte