Commentaire de Éric Guéguen
sur Histoire des relations publiques au cours du XXème siècle 1


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Éric Guéguen Éric Guéguen 26 novembre 2013 20:49

Je me permets de mettre mon grain de sel :
La remarque de Al West est pertinente, et j’aimerais dire en quoi votre article permet lui-même d’y répondre.
Dans le premier cas on a donc affaire à une foule consciente d’elle-même, dans le second à une foule qui ne l’est pas. C’est là qu’interviennent les sondages : ceux-ci permettent en effet à une foule de prendre conscience d’elle-même ; concrètement, chacun voit où il se situe par rapport à une majorité... quitte à changer d’avis pour s’en rapprocher ! Le sondage est, selon moi, le plus bel outil du conformisme.
Il indique en effet au nombre le chemin le plus emprunté. Et l’ironie du sort, c’est que les propagandistes n’ont ensuite plus qu’à « se servir » en quelque sorte, en proposant à profusion à la vente ce que le nombre espère trouver au bout du chemin.
En définitive, un Gallup n’est-il pas l’idiot utile d’un Bernays ? smiley


Voir ce commentaire dans son contexte