Commentaire de jack mandon
sur La survie humaine au risque de l'absurde


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

jack mandon jack mandon 29 novembre 2013 16:27

Jean,

Quand notre président de la république peut prononcer,
« il faut punir Bachar el assad » lui qui représente un peuple,
alors je me dis que LENA produit des sous doués, ou plutôt
de sacrés hypocrites d’une légèreté déconcertante.
Bien sur c’est la norme politique en vigueur de déconner dans le crime.
Et comme cela on déclare la guerre et l’on entraine les peuples
à la misère et à leur perte.
Et l’on se nomme Mitterrand à l’époque de l’Iraq,
et Sarkosx plus tard avec la Libye et puis enfin c’est tellement classique
que s’en est banal.

Comme j’aimerais dire à ces chefs d’états

...ce temps-là ne reviendra plus
prenez en votre parti
c’est fini
le temps des cerises ne reviendra plus
et le temps des noyaux non plus
inutile de gémir
allez plutôt dormir
vous tombez de sommeil
votre suaire est fraîchement repassé
le marchand de sable va passer...

Comme Jacques Prévert sut le dire avec force.

Voir ce commentaire dans son contexte