Commentaire de philouie
sur La survie humaine au risque de l'absurde


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

philouie 6 décembre 2013 20:17

Pour l’Islam orthodoxe sunite, il n’est question de théologie. Le discours sur Dieu n’étant que négation de Sa Transcendance.
Dans le christianisme, l’incarnation, n’a pas seulement un sens sur le plan individuel et sur le désir d’être Dieu, l’incarnation a aussi un sens collectif : en ceci que Dieu intervient sur terre dans l’histoire des hommes et les hommes participent de cette intervention.

Si le désir est pour l’homme individuel le souvenir ou l’espérance de la divinité, il est pour la psyché collective l’envie de participer à l’œuvre divine.

cette incarnation d’ailleurs se matérialise concrètement dans le pouvoir sur la matière de l’homme et ses conquêtes en terme de savoir et de technique.
Si quelque part, le désir est l’acte créateur même, l’appropriation du désir divin par l’homme, a manifestement produit la civilisation que l’on pourrait appeler de « moderne ».
C’est dire ici l’efficace de la croyance.


Voir ce commentaire dans son contexte