Commentaire de philouie
sur La survie humaine au risque de l'absurde


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

philouie 7 décembre 2013 18:30

Mais enfin Mandon, l’homme Bon, mode Jésus ; c’est pas l’homme avide de richesse, de pouvoir, et de gloire.

Jésus, c’est pas les Dieux du Stade, c’est pas la Déesse Séphora.

Tout le monde sait-ça.

Mais le constat est là, en libérant le désir (christianisme) et en abandonnant les règles (athéisme), c’est bien le résultat qu’on a obtenu. il suffit d’ouvrir les yeux pour voir.

Donc si une certaine doctrine a mené à ce résultat il est légitime de s’interroger sur sa nocivité.
Non ?


Voir ce commentaire dans son contexte