Commentaire de jack mandon
sur La survie humaine au risque de l'absurde


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

jack mandon jack mandon 10 décembre 2013 08:24

Gaijin,

A propos de l’empathie, je crois que nous pouvons nous leurrer sur l’expression de ce sentiment.
Bien sur, cela n’engage que moi, ma vie, mes questionnements, à chacun son histoire.
J’ai pris beaucoup de temps, rien est facile pour moi, il me faut du temps, j’apprends presque
exclusivement par l’expérience, par l’image et peu par le livre. Je suis dyslexique.
J’ai eu l’occasion de faire un papier sur le Samaritain qui illustre la réponse que je peux vous faire
à propos de l’empathie.
Le Samaritain à l’époque virtuelle - AgoraVox le média citoyen
www.agoravox.frTribune Libre

A mon niveau, je pense que le désintéressement ‎ n’existe pas dans l’humanité.
« Même l’amour des parents pour leur enfant est la marque
 de moins mourir quand
ils quitteront ce monde.
Aimer son enfant c’est lutter contre sa propre mort
 »
Françoise Dolto

A bientôt.


Voir ce commentaire dans son contexte