Commentaire de Gollum
sur La survie humaine au risque de l'absurde


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Gollum Gollum 10 décembre 2013 08:52

J’ai un gros surmoi et suis assez moraliste, mais je me soigne ! 


Bonjour Alinéa.. Heureux de cet aveu. Je ne suis pas moraliste pour deux sous et les moralistes me gonflent.. Et je fuis les textes moralisateurs. Les gens qui me disent « le monde devrait être comme ci, comme ça, etc.. et vous ne vous bougez pas le cul pour que ça change, etc.. » je pars immédiatement de l’autre côté car en effet je ne fais rien pour que cela change. Et continuerai d’ailleurs comme tel car c’est mon choix.

La seule chose que j’essaye de changer c’est moi.

Et je pense que la véritable révolution à faire est une révolution intérieure. Oui j’entends d’ici les cris d’orfraie : « mais il y a urgence ! le monde va mal ! ».

Le monde souffre précisément de personnes qui veulent toujours changer le monde d’abord avant de se changer eux. Et c’est ça la catastrophe. Ceux qui changent véritablement les choses sont des personnes qui ont une qualité d’être qui leur permettent cela.

Le jour où je me sentirai près pour faire quelque chose de constructif je le ferai, mais ce jour n’est pas arrivé.

Voir ce commentaire dans son contexte