Commentaire de Oursquipense
sur Des ravages de l'élection


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Oursquipense Oursquipense 12 décembre 2013 15:34

C’est pour l’utilité commune qu’ils se nomment des représentations bien plus capables qu’eux-mêmes de connaitre l’intérêt général, et d’interpréter à cet égard leur propre volonté.

La citation est-elle tronquée ? Pour moi « eux-mêmes » ne se peut se référer à aucun des mots de la phrase concernée. De même pour « leur propre volonté ».

Sieyès se méfait tellement du bas peuple que tous les suffrages qu’il proposait étaient censitaires. La phrase manquante doit donc faire référence au peuple, cette hydre incapable de penser, de concevoir un intérêt général et de l’appliquer. Mais il faut bien avouer qu’avec un suffrage universel le résultat est le même : au fond le peuple ne décide de rien d’autre de qui seront ses maîtres..


Voir ce commentaire dans son contexte