Commentaire de jack mandon
sur La survie humaine au risque de l'absurde


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

jack mandon jack mandon 20 décembre 2013 23:10

philouie,

ça me rappelle une conversation que j’ai eu avec mon ami marocain.
Je lui disais.« Il y a un gouffre entre toi et moi,
et tu voudrais que j’avance vers toi ?. Restons chacun de notre coté. »
Depuis j’ai fais le pas.

Si je m’amusais à faire de l’humour au 1er degré comme vous,
je vous répondrais simplement.

Ainsi vous êtes tombé dans le gouffre ?
La régression après tout marque certains moments de vie.


Voir ce commentaire dans son contexte