Commentaire de jack mandon
sur La survie humaine au risque de l'absurde


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

jack mandon jack mandon 21 décembre 2013 12:14

philouie,

A l’origine de mon papier, un titre,

La survie humaine au risque de l’absurde.

Les modèles qui s’offrent au monde semblent assez essoufflés.
Les religions ont échouées, certaines en ont tiré des leçons.
Il est manifeste que celle que vous représentez refuse de se cantonner
dans la sphère strictement spirituelle et veut tout régenter.
C’est précisément ce qui dérange une somme importante de terriens.

Aux palabres interminables que vous entretenez obsessionnellement,
voici un extrait du traité d’athéologie de Michel Onfray, conceptions
que je partage complètement.

" L’inscription de l’islam dans une histoire qui nie l’Histoire génère une société close, statique, fermée sur elle-même, fascinée par l’immobilité des morts. Comme jadis le marxisme prétendait réaliser l’Histoire en l’abolissant, lui vouait un culte quasi religieux pour mieux l’achever, la prétention musulmane à gouverner la planète vise, in fine, un agencement fixe, anhistorique, quittant la dynamique du réel et du monde pour la cristallisation hors du temps d’un univers pensé et conçu sur le mode de l’arrière-monde. Une société appliquant les principes du Coran donnerait un camp nomade universel bruissant de quelques tremblements de fond, juste le bruit des sphères qui tournent à vide sur elles-mêmes célébrant le néant, la vacuité et le non-sens de l’Histoire morte."

Toutes les religions sont concernées mais l’actualité désigne la plus conquérante.

Maintenant l’absurde que je désignais sans le nommer est ici bien évoqué


Voir ce commentaire dans son contexte