Commentaire de philouie
sur La survie humaine au risque de l'absurde


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

philouie 21 décembre 2013 14:28

Ce que vous appelez histoire, je l’appelle fuite-en-avant-suicidaire.

Je crois qu’il y a la place du bonheur sur terre sans courir après des chimères, dans une insatisfaction jamais rassasiée.


Voir ce commentaire dans son contexte