Commentaire de jack mandon
sur La survie humaine au risque de l'absurde


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

jack mandon jack mandon 22 décembre 2013 15:11

Gaijin,

Jack est l’honnête homme du 20ème siècle,

C’est à dire que tu me poses un cas de conscience, tu as suivi
les actualités genevoises ? Hier, le casse de l’UBS c’était moi,
Demain j’organise le fric frac de la société Rollex.
Me voici dans le dilemme depuis ton intervention.


Voir ce commentaire dans son contexte