Commentaire de jack mandon
sur La survie humaine au risque de l'absurde


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

jack mandon jack mandon 26 décembre 2013 13:12

Gollum,

bonjour en passant, c’est vrai ça, on ne prend pas le temps de se saluer.

Car c’est ce même matérialisme spirituel, favorisé dans les églises de masse,
qui empêchait d’avoir accès au sens authentique des écritures.


La psychologie des foules nous enseignent le partage délirant de l’esprit
individuel, réduit à une espèce de masse grégaire animale qui rugit.

Comme disait Coluche avec bon sens, dans une équipe de foot, il y a
un esprit...il faut se le partager entre 11 joueurs.


Voir ce commentaire dans son contexte