Commentaire de jack mandon
sur La survie humaine au risque de l'absurde


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

jack mandon jack mandon 30 décembre 2013 08:06

Gaijin,

Peut être une confusion,
Je n’évoquais pas Simone Veil, qui certes ne démérite pas :

Rescapée de la Shoah, elle entre dans la magistrature comme haut fonctionnaire jusqu’à sa nomination comme ministre de la Santé, en mai 1974. À ce poste, elle fait notamment adopter la « loi Veil », promulguée le 17 janvier 1975, qui dépénalise2 le recours par une femme à l’interruption volontaire de grossesse.

De 1979 à 1982, elle est la première femme à présider le Parlement européen élu au suffrage universel. Elle est ministre des Affaires sociales, de la Santé et de la Ville dans le gouvernement Édouard Balladur, puis siège au Conseil

Mais Simone Weil la philosophe, l’électron libre, l’étoile du matin.

Marxiste, puis catholique et mystique, ouvrière à la chaîne et engagée dans la guerre d’Espagne, la philosophe a toujours eu à cœur de se remettre en question en permanence, luttant contre ses propres certitudes.

Un être humain comme il en existe dans les heures sombres de l’humanité


Voir ce commentaire dans son contexte