Commentaire de jack mandon
sur La survie humaine au risque de l'absurde


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

jack mandon jack mandon 30 décembre 2013 17:55

A tous,

Le personnel soignant de plus haut niveau écarte l’irrationnel contrairement
à la population générale. Ils sont en outre parfois peu informés sur la manière
de prendre en compte cette dimension. Dans un même temps, les patients
en souffrance utilisent la religion pour le meilleur ou pour le pire.
L’intervention du soignant doit être psychologiquement fine, non directive, neutre
et ouverte et surtout hors jugement. Un moment de quasi méditation non formelle.

Chez les amérindiens, le spirituel, chaman cohabite avec le soignant,
mais aussi avec l’enseignant et le guerrier intérieur.
Quel progrès sur nos concepts analytiques scindés, nos spécialités et nos compartimentations religieuses, scientifiques, philosophiques et artistiques.


Voir ce commentaire dans son contexte