Commentaire de jack mandon
sur La survie humaine au risque de l'absurde


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

jack mandon jack mandon 7 janvier 2014 19:35

philouie,

La révélation est close depuis la mort du Prophète, c’est à dire en 632 après Jésus Christ.
donc je confirme : Dieu se tait définitivement.


Voilà, c’est craché, la plus belle absurdité musulmane.

Quand Nietzsche déclare « Dieu est mort », il signifie prophétiquement que
les religieux, toute confession confondues, ont largement participé
à son exécution symbolique.
En revanche F. Nietzsche m’apparait comme un être clairvoyant,
d’une élévation spirituelle autrement plus docte et plus belle qu’un certain
imposteur sadique que vous glorifiez.
Avant de plonger dans une aphasie complète de dix années, il eut cet élan
généreux. Alors qu’il sortait de chez lui, de passage à Torino, il vit
un charretier imbécile qui frappait son cheval comme un malade.
Il se précipita sur la voie publique en direction du cheval, l’enlaça par le col,
embrassa ses naseaux et lui murmura,« Mon ami, mon frère »
Puis il s’écroula, terrassé, pour perdre définitivement la parole.
Ce moment de tendresse est pour moi d’une importance magistrale
il m’informe définitivement de la belle âme, de F. Nietzsche. 


Voir ce commentaire dans son contexte