Commentaire de eric
sur La vie privée ne l'est plus quand elle est payée par le contribuable !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

eric 14 janvier 2014 07:36

Intégrisme républicain mal place !

Toute la gauche militante est a cheval entre vie privée et fonds publics. Quand on a une assemblée ou les élus sont presque tous des fonctionnaires, il est compréhensible que cette catégorie échappe aux reformes successives des retraites d’une manière ou d’une autre.
Quand un fonctionnaire, élu, vit au frais de la république et que ses proches ou moins proches emmargent, nous payons trois fois. De ce point de vue, ce président n’est pas hors norme.

Il y a plus grave. Le racisme.

On sait qu’au delà des discours qui n’engagent pas a grand chose en bien ou en mal, le vrai marqueur du racisme, c’est le refus de l’intermariage. De l’inter-concubinage ou compagnonnage pour être dans l’air du temps.

Le vrai enseignement de cet épisode est que cet homme couche et découche comme il gouverne. A gauche. Il a la fesse sectaire. Tout comme ses électeurs qui sont ceux qui répondent le plus qu’ils ne pourraient convoler avec quelqu’un qui n’aurait pas les mêmes idées politiques qu’eux.
Comment pourrait-on croire qu’ils aiment sincèrement les roms ou autres migrants, dont les sépare une vraie culture différente, quand ils ne peuvent envisager de passer une nuit avec un ou une voisine qui elle n’est en désaccord que sur un taux d’imposition ou de dépense publique ?

L’endogamie stricte socialiste dénonce sa vraie nature. Elle explique pourquoi ils sont favorable a l’inclusion plus qu’a l’assimilation. Pourquoi ils comprennent de moins en moins les autres et pourquoi ils méprisent les petits (conditions de diplôme dans la fonction publique). L’exemple de l’ouverture sarkozienne, prêt a considérer la femme plus que la militante, a s’engager vraiment, même avec une égérie des intermittents du spectacle, nous rappelle cruellement qu’on est pas prêt de voir Hollande nommer un membre de opposition a la tête de la Cour des Comptes et que Belkacem a toujours émargé au fond public plus qu’elle n’est une beurette au sens sociologique.

Non, la gauche n’est pas uniquement un communautarisme prébendier, elle est aussi un racisme au sens contemporain du terme qui tient compte que les races n’existent pas.


Voir ce commentaire dans son contexte