Commentaire de lisca
sur Le Ben Laden des €urocrates


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

lisca lisca 24 janvier 2014 07:27

Justement, c’est trop vague pour être honnête.

Le système a besoin de créer un mouvement alternatif à l’Aube Dorée, pour brouiller les pistes. On appelle cela : récupération.
Il est facile de reprendre un discours déjà bien répandu, en l’habillant des oripeaux Guevara pour le détourner au profit des oppresseurs.
La phraséologie révolutionnaire a précédé l’URSS, la Corée du nord, etc., tous systèmes totalitaires. L’esprit révolutionnaire sincère DOIT, pour les usuriers, déboucher sur ce type de système, réactualisé mondialiste, mais tout aussi génocidaire.
Christo est peut-être un fantôme, peut-être un homme sincère, mais il ne nomme personne, ne touche à rien de vital. Et puis l’opposition en Grèce existe déjà, elle est forte, structurée, combative, attaquée, et même persécutée. Pourquoi tenter une autre piste ?
Bien sûr, la quenelle, c’est dérisoire en comparaison. Pourtant elle en touche une en faisant bouger l’autre, chez un cerrtain ministre. Le signe d’une véritable opposition, l’affirmation : on n’y croit plus, à votre cirque. C’est un début, ou c’est considéré comme tel.

Voir ce commentaire dans son contexte