Commentaire de j-p. bédol
sur Le Pen contre Moscovici 1 à 0


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

j-p. bédol 4 février 2014 11:07

Comme les infos le disent c’est les marchés qui évaluent la monnaie.

Pas Le Pen, ni Mosco, ni personne en démocratie.


Voir ce commentaire dans son contexte