Commentaire de Alexis Toulet
sur Nous n'y pouvons rien faire...


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Alexis Toulet Alexis Toulet 21 février 2014 17:18
Prototypes j’entends bien, mais je ne vois aucune raison d’espérer une diminution significative du coût de production du kWh si ce genre de centrales se multipliait. En l’état, c’est beaucoup plus cher que le nucléaire, même sans tenir compte du coût de l’intermittence... qui n’est pas encore connu puisqu’on ne connaît pas encore de solution pour y faire face à grande échelle !

Le coût de démantèlement des centrales nucléaires n’est qu’une faible partie du coût total de l’électricité produite, il ne change pas la comparaison globale. Encore moins le coût du stockage long terme qui est relativement faible : un seul site pour la France, et tous les déchets de très longue vie stockés ad vitam aeternam dans une couche géologique ultra-stable, sans plus besoin de surveillance.

Concernant l’Allemagne, l’effort massif qu’elle a entrepris de transition vers éolien et solaire aux dépens du nucléaire a eu pour résultat d’y augmenter grandement le coût de l’électricité et d’y empirer les rejets de CO2 déjà largement plus élevés que les nôtres. Ce dernier point du fait des centrales à charbon utilisées pour pallier l’intermittence des renouvelables... 

Voir ce commentaire dans son contexte