Commentaire de astus
sur Portrait d'un naïf : un conte moderne


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

astus astus 27 février 2014 11:22

Vivre est toujours risqué et se termine en général de la même façon pour tout le monde, mais en définitive personne ne sut réellement si J.B.C. Desquerre était mort de n’avoir jamais vécu ou de vouloir vraiment vivre ...


Voir ce commentaire dans son contexte