Commentaire de Alinea
sur La destruction des abeilles selon Monsanto


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

alinea Alinea 26 avril 2014 16:23

Les Argentins ont viré, au moins une tête du monstre ; virons-en une autre ! car si bien même rien ne se transmettait au miel- - ce dont nous doutons bien-sûr-, il est inadmissible de bidouiller les abeilles !
Que chacun qui possède un petit bout de terrain plante des plantes mellifères ; s’il a un grand bout de terrain, qu’il y pose une ruche, même sans chercher à récolter ! Sauver les abeilles nous concerne tous et nous pouvons toujours faire ça !


Voir ce commentaire dans son contexte