Commentaire de clermontparis
sur 10 raisons de voter (tout de même) aux européennes


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

clermontparis 23 mai 2014 09:00

C’est un plaisir de lire tous vos commentaires , tous intéressants et exprimant une grande variété d’opinions . Les raisons de voter ou non varient suivant que nous avons à faire à des élections à la proportionnelle avec un grand choix (comme ici aux européennes ) ou au vote majoritaire à deux tours . 

Pour ce 25 mai nous avons de la chance : chacun de nous peut trouver approximativement son bonheur : de l’abstention au vote blanc ou une liste quelconque ......
Quel est donc notre problème maintenant ???? ....
 _ Portons notre attention sur les journalistes , chroniqueurs et soit disant experts qui organisent les débats et commentent les informations . Le problème est là . La majorité d’entre eux ne relaient pas votre questionnement ni votre opinion . Ils balaient d’un revers de main presque tout ce qui est dit ici sur Agora Vox . Le net n’est que du « populisme » , les idées du peuple . Et souvent ils terminent leurs phrases-sentences avec des sourires d’une condescendance sidérante . Regardez-les , écoutez-les !! 
Les idées que nous défendons ici ne peuvent être défendues que par nous . Demandons , exigeons de participer aux débats ! .Au moins sur les chaines publiques . Nous y avons droit ! 
Aujourd’hui la démocratie doit commencer par là . Ensuite vient le vote ..... etc ..
Quelle joie se serait de vous écouter débattre à leur place et , ou au milieu d’eux . Ce serait animé , la langue de bois resterait au vestiaire . Les français seraient informés. Mais surtout les politiciens s’entendraient dire ce qu’on pense d’eux . N’en n’avons nous pas assez d’entendre toujours dire : Moi je vais vous dire ce que pensent les français ? ... ce que nous avons à dire ne peut pas être mieux dit que par nous-mêmes . Un autre déformera toujours notre pensée pour faire passer la sienne .
Ce sont les journalistes qui élisent les candidats ...

Voir ce commentaire dans son contexte